Trésors de la Bourgogne ducale et monacale

Séjour en Bourgogne avec guide conférencier : châteaux, abbayes et dégustations


Grands Ducs d'Occident, monachisme clunisien et cistercien, pèlerinage de Saint-Jacques, châteaux et art de vivre… un périple en terre bourguignonne, au gré d'une riche histoire et d'un patrimoine très varié, réserve bien des attraits et des enchantements. Creuset des premières expériences romanes, la Bourgogne fut profondément marquée par le monachisme comme en témoignent la célèbre abbaye de Cluny ou les abbayes de Fontenay et de Pontigny, qui évoquent avec force l'idéal de simplicité cistercienne. Aux portes du Morvan, Vézelay fut un point de ralliement sur l'une des routes menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, tandis que les Hospices de Beaune et la ville de Dijon illustrent les fastes de la brillante cour des Grands Ducs Valois. Le château d'Ancy-le-Franc, joyau de la Renaissance, recèle quant à lui de précieuses peintures murales. L'art de vivre et les saveurs locales ne seront pas oubliés : gougères de la fameuse maison Pyneau Prunutz et dégustation des meilleurs crus du domaine Les Héritiers Saint-Genys, réputé pour son approche artisanale et traditionnelle, émailleront cette découverte d'une grande région française.




Exemple de programme


Jour 1 : Train Paris / Auxerre, abbaye de Pontigny

Départ en milieu de matinée en train à destination d'Auxerre. Déjeuner libre. Puis nous prendrons la route en direction de l'abbaye de Pontigny, située à une vingtaine de kilomètres. Fondée en 1122, elle fut la deuxième fille de Cîteaux. Son église, monument de sobriété, d'équilibre et de lumière s'achève par un chevet à déambulatoire traduisant l'adaptation du premier art gothique au monde cistercien. Son emplacement géographique, aux confins des anciens diocèses de Sens, d'Auxerre et de Langres, est stratégique. L'abbaye eut de très nombreux et puissants protecteurs, et a accueilli d'illustres hôtes de marque, dont, bien sûr, l'archevêque de Cantorbéry, saint Thomas Becket. En fin de journée nous ferons une dégustation de gougères, spécialité régionale. Dîner et nuit à Auxerre.


Jour 2 : Le château d'Ancy-le-Franc et l'abbaye de Fontenay

(Environ 165 km) Nous visiterons ce matin le château d'Ancy-le-Franc. De style Renaissance italienne, il a été conçu par l'architecte du roi François Ier, Sébastiano Serlio, entre 1544 et 1550. Le château abrite l'une des plus importantes collections de peintures murales des XVIe et XVIIe siècles en France. Nous y verrons également la cour d'honneur, la chapelle, l'appartement royal... Déjeuner libre. Nous rejoindrons ensuite l'abbaye de Fontenay, fondée au XIIe siècle à l'initiative de saint Bernard. Nous y découvrirons de nouveau l'esthétique cistercienne caractérisée par la clarté des plans et la rigueur des formes, en réaction aux fastes clunisiens. Inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO, Fontenay est l'ensemble cistercien le mieux conservé, le plus cohérent et le plus complet de France. Il nous offre une approche très sensible de la vie religieuse au Moyen Age. Dîner et nuit à Auxerre.





Jour 3 : L'abbaye de Vézelay, dégustation de vins

(Environ 200 km) Nous nous rendrons ce matin à Vézelay, abbaye fondée au IXe siècle et qui devint ensuite un sanctuaire prestigieux grâce au culte de Marie-Madeleine, dont les moines de Vézelay prétendaient détenir le corps, ainsi qu'un point de ralliement sur l'une des routes menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Une église pouvant accueillir les nombreux pèlerins fut bâtie et un soin remarquable apporté à son décor sculpté (tympan et chapiteaux), l'un des plus vastes cycles de sculpture monumentale. Le message théologique du tympan central développe les thèmes de la Pentecôte et de l'universalité du message chrétien. Depuis 1979, la basilique est inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO. Déjeuner libre. Cet après-midi nous partirons à la rencontre du patrimoine viticole de la région au domaine des Héritiers Saint-Genys à Chassagne-Montrachet. Nous découvrirons cette propriété familiale dont les vignes sont réparties entre la côte chalonnaise et la côte de Beaune. Une dégustation nous sera proposée en fin de visite. Temps libre à Beaune en fin de journée. Dîner et nuit à Beaune.





Jour 4 : Les Hospices de Beaune et l'abbaye de Cluny

(Environ 165 km) Nous visiterons ce matin les célèbres Hospices de Beaune. Monument emblématique de l'architecture hospitalière, l'Hôtel-Dieu, avec son toit de tuiles polychromes vernissées, est devenu l'image même de la région. Fondés en 1443, les Hospices sont l'œuvre de Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Nous découvrirons la salle des Pôvres et la fresque en polyptyque Le Jugement dernier de Van Der Weyden. Déjeuner au restaurant. Fondée en 910 par le duc Guillaume d'Aquitaine et directement rattachée à Rome, l'abbaye de Cluny connut, sous la direction de brillants abbés, un rayonnement exceptionnel. Au moment de son apogée, au XIIe siècle, l'ordre clunisien comptait environ un millier de prieurés disséminés dans toute l'Europe occidentale. Vers 1088 commencèrent les travaux de la troisième église abbatiale de Cluny (Cluny III), édifice gigantesque, long de cent quatre-vingt-sept mètres, comportant un chevet à cinq chapelles rayonnantes et deux transepts. De ce plus grand édifice de la chrétienté d'alors, qui inspira plusieurs prestigieux monuments, il ne demeure hélas que quelques vestiges ayant échappé à la tourmente révolutionnaire. Dîner libre. Nuit à Beaune.


Jour 5 : Dijon, train pour Paris

(Environ 45 km) Dijon, ville d'art et de caractère, garde le souvenir des Valois, ducs de Bourgogne et Grands ducs d'Occident, les princes les plus fastueux de la chrétienté. Leur goût pour les arts et leur magnificence permirent de doter la ville de merveilles artistiques. Nous nous rendrons au musée des beaux-arts de Dijon, installé dans l'ancien palais des ducs de Bourgogne. Il présente une remarquable collection sur le Moyen Age qui en fait l'un des principaux musées de France ; et préserve notamment les superbes tombeaux de Philippe le Hardi et de Jean sans Peur, dont les gisants sont accompagnés dans la mort par leur cortège de pleurants. Déjeuner libre. L'après-midi, nous verrons le Puits de Moïse de Claus Sluter, chef-d'œuvre de la sculpture burgondo-flamande, réalisé entre 1395 et 1405, et classé monument historique en 1840. Train pour Paris. Arrivée dans la soirée.


Budget estimé


Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.



> Demander des conseils ou un devis


> Voir les offres sur la France