Cuba

Spécial groupe : au coeur de Cuba : 12 jours et 10 nuits - départ février 2019




La Havane : fondée en 1519 par les Espagnols, La Havane est devenue au XVIIe siècle un grand centre de construction navale pour les Caraïbes. Bien qu'elle soit aujourd'hui une métropole tentaculaire de deux millions d'habitants, son centre ancien conserve un mélange inestimable de monuments baroques et néoclassiques, ainsi qu'un ensemble homogène de maisons avec des arcades, des balcons, des grilles en fer forgé et des cours intérieures. En pleine restauration, se débattant à grand-peine dans sa misère, mais magnifique et bouillonnante de vie : La Havane. Une cité à l’énergie contagieuse qui ensorcelle toujours. Ce portrait de la ville prend pour point de départ les années 50, avec parfois des regards en arrière sur les premières décennies du siècle. Il s’ouvre sur les années où le peuple construisait des casinos, des hôtels, des night clubs, les années où La Havane devint le terrain de jeu des riches et des célébrités. Les visiteurs, en ces années, se délectaient des rythmes et de la musique qu’ils étaient venus y rencontrer. Mais les « Habaneros » eux-mêmes, les habitants de La Havane, ont toujours été attentifs aux dernières tendances et ont acquis, il y a longtemps déjà, la réputation d’avoir de l’inventivité et de la vivacité à revendre. Aujourd’hui, La Havane conserve son charme unique qui vient du mélange des cultures qui la composent, de l’exubérance sensuelle des Caraïbes à la recherche toujours alerte des nouvelles modes américaines et européennes.

Balade en Coco Taxi (sorte de cyclomoteur en forme de noix de coco jaune dans lequel deux ou trois personnes prennent place derrière le chauffeur) – Vous découvrirez ainsi le Parque Central, bordés de 28 palmiers royaux et autour duquel vous découvrirez le Gran Teatro Garcia Lorca, el Capitolio (réplique du Capitole de Washington, actuellement fermé à la visite intérieure pour cause de rénovation), le Parque de la Fraternidad, el barrio Chino (quartier chinois… très succinct), puis l’Avenida del Prado, l’une des artères célèbres de la capitale sur laquelle les Habaneros ont l’habitude de se promener, avant de rejoindre le Malecon, corniche devant la mer, puis l’une des entrées de la Vieille Havane.

Vous découvrirez ainsi : la Plaza San Francisco de Asis - Située face aux quais du port, la place est un important centre commercial. Les équipages de la flotte royale s’y ravitaillent en eau douce, y déposent des marchandises et y passent quelque temps avant de poursuivre leur traversée. C’est sur cette place que sont construites les premières maisons du gouverneur, du Cabildo, des archives (transférées en 1792 sur la place d’Armes) ainsi que la première prison.

La Plaza Vieja - Aménagée en 1559 après la Plaza de Armas, destinée à l’époque aux militaires, elle s’impose rapidement comme le cœur de la ville. Première tentative de planification urbaine dans l’histoire de l’Amérique post-colombienne, son tracé innove par rapport à l’organisation urbaine espagnole avec l’intégration des demeures privées. Aujourd’hui, totalement rénovée, elle arbore ses couleurs pastels et demeure l’un des lieux les plus appréciés par les visiteurs…

La Plaza de Armas - Tout a commencé ici. La Plaza de Armas, auparavant désignée comme la Plaza de la Iglesia (place de l’Eglise) abrite la première église paroissiale de la ville. Outre le symbole religieux, elle rassemble les institutions politiques et militaires. Après la démolition de l’église en 1776, la place prend ses dimensions actuelles. Au XIXe siècle, le capitaine général y donne des fêtes grandioses, et la noblesse s’y promène en calèche. De restauration en restauration, la place actuelle, reconstruite d’après les gravures d’époque, a retrouvé son aspect de 1841 : seule la statue de Ferdinand VII a été remplacée par celle de Carlos Manuel de Céspedes. C’est aujourd’hui la place des bouquinistes.

Visite du Palacio de los Capitanes Generales = Musée de la Ville - Construit de 1776 à 1791, sous la direction du capitaine général Felipe Fondesviela, marquis de la Torre, le palais est inauguré par l’illustre Don Luis de las Casas. Ce bâtiment est sans nul doute le plus important de l’héritage colonial espagnol. La façade donnant sur la place compte neuf arcades prenant appui sur dix colonnes, couronnées de l’écusson espagnol. Les moulures, corniches, et autres éléments décoratifs, ont été reprises par bien des architectes de l’époque pour d’autres palais havanais.

Le Palacio del Marquès de Arcaos, transformé en poste centrale au XIXème siècle. Un masque de pierre y avale toujours le courrier.la Calle Obispo, l’artère la plus animée de la vieille ville, avec l’hôtel Ambos Mundos, où Hemingway descendait lorsqu’il séjournait dans la capitale cubaine.

La Plaza de la Cathedral - C’est l’une des plus belles places de la ville, la plus célèbre et la plus harmonieuse aussi. Elle est considérée comme l’ensemble architectural colonial le mieux conservé d’Amérique latine. Le pavage est ordonné de façon à former une croix au centre. Des musiciens se produisent au café à gauche de la cathédrale.

Visite du Musée du Rhum, installé dans une maison coloniale du XVIII° siècle au cœur de la Vieille Havane. Il retrace l’histoire du rhum à Cuba – il expose ses différents procédés d’élaboration et promène le visiteur à l’intérieur d’une rhumerie ancienne. Dégustation en fin de visite. A la sortie, vous ferez quelques pas pour le Bar Restaurant Dos Hermanos, le long de l’avenue du porc, à côté de l’église orthodoxe russe.

Vous prendrez place alors à bord d’un « convoi de Vieilles Américaines des années 50 » qui vous plongeront immédiatement dans « l’âme de Cuba » (4 personnes par véhicule) afin d’effectuer le tour panoramique de La Havane Moderne.

Visite de Trinidad, « la Ville-Musée de Cuba ». Celle-ci s’effectue à pied, au hasard des rues et des places, au rythme des musées, précieux témoins de l’histoire : La Plaza Mayor, La Iglesia Parroquial de Santisama Trinidad, l’église à 5 nefs,La Plaza de Jigüe, L’Ermitage de la Popa La Plaza Santa Ana, Visite de la Casa del Alfarero (artisan potier),Le marché artisanal,Visite du Palacio Cantero néo-classique. L’une des plus impressionnantes maisons entourant la Plaza Mayor OU Visite du Palacio Brunet qui abrite le Musée Romantique OU Visite du Musée de l’architecture OU Visite du Museo Nacional de la lucha contra Bandidos (selon le jour de votre arrivée à Trinidad).

Palma Rubia (62 km au nord de Vinales). Vous embarquerez à bord d’un bateau qui vous permettra depuis la côte de rejoindre le Cayo Levisa après environ 35 mn de traversée pour effectuer les 6 km. Un endroit paradisiaque, « l’île de Robinson », avec une eau qui ne supporte pas moins de 26/28°C au bord d’une plage de sable blanc... Le départ du bateau depuis Palma Rubia a lieu tous les matins vers 10 H 00.

Notre programme groupe pour un minimum de 16 participants comprend :

Le pré/post acheminement aérien Marseille /Paris et retour, sur vols réguliers Air France

Le transport aérien transatlantique Paris / La Havane / Paris sur vols réguliers Air France

Tous les transferts aéroport / hôtel / aéroport,

Le transport à bord d’un autocar de tourisme climatisé,

Le logement en hôtel de catégorie 3*, 4* ou 3*/4*et 5* (selon catégorie choisie) sur la base de chambres doubles et petit-déjeuner, dans les hôtels mentionnés ou équivalent (selon disponibilité au moment de réservation),

Pension complète pendant le circuit (avec 1 boisson incluse aux repas pris à l’extérieur des hôtels), et la formule tout inclus à l’hôtel sur El Cayo Santa MariaToutes les visites et excursions mentionnées au programme avec guides locaux parlant français,

Un guide francophone pendant le circuit uniquement (pas sur la partie balnéaire),

Les vieilles américaines à la Havane

Les cocos taxis à la Havane

La carte de tourisme obligatoire : 22 € (au 05/03/2018)

> Demandez sans engagement le programme détaillé

> Voir nos offres sur Cuba


EndFragment